BeC3 : Notions avancées

Comment s’organise BeC3  ?

BeC3 s’adresse à 3 types de public : les Utilisateurs, les Contributeurs, et les Developpeurs.

Les utilisateurs veulent pouvoir se servir de leurs objets et le programmer, sans toutefois devenir programmeurs. Ils veulent juste que leurs objets soient détectés dans BeC3, et que celui-ci leur propose des comportements supportés par ces objets. Après avoir choisi le comportement pour chaque objet et indiqué les liens entre eux, l’utilisateur va déployer son application Internet des Objets spécifique.

Contributeurs : Ils ont des notions de programmation, ils comprennent ce qu’est un automates à états finis. Il peuvent inventer, adapter ou modifier les morceaux de code que nous appelons comportements. Les comportements sont des Machines à Etats Finis qui décrivent les réactions d’un objet générique lorsqu’il reçoit un message d’un autre objet, ou qu’il détecte un évenement. La définition du type d’objet auquel s’adresse ce comportement s’appelle une feature (choisi parmi la liste des contraintes que nous supportons, telle que bouton, prise, capteur température, mouvement, etc). Les comportements proposés par défaut par la plateforme sont consultables dans la partie ‘editor‘. Les contributeurs peuvent ensuite partager leurs créations avec tous les utilisateurs de la plateforme.

Les Développeurs : Rompus à l’art de la programmation, ils créent de nouvelles implémentations de la machine virtuelle D-LITe sur le matériel qui apparait sur le marché, définissent de nouveaux Interaction Patterns (qui décrivent de façon générique les interactions entre objets), etc. Ils participent à l’évolution de la plateforme compléte à tous les niveaux.